Chronologie du génocide contre les Arméniens 

  • by Western Armenia, avril 06, 2024 in Armenocide
57 vues

1894-1896

Les massacres massifs d'Arméniens sur tout le territoire de l'Arménie Occidentale et la bataille héroïque de Sassoun.

Les pogroms arméniens organisés par les autorités ottomanes à la fin du XIXe siècle constituent le point culminant des massacres de la période 1894-1896. Le premier coup fut porté à Sassoun, une des provinces du vilayet de Bitlis, qui s'était toujours distinguée par sa volonté indomptable de résister à la tyrannie turque. 

En août 1894, la quatrième armée turque se dirige vers Sassoun. Les forces étaient inégales et l’armée régulière turque fut finalement victorieuse. Sassoun a été détruit (des documents sur la rébellion de Sassoun sont disponibles sur le site Internet de la télévision d’Arménie Occidentale). 40 villages ont été détruits, 10 000 personnes ont été tuées. En septembre 1895, les pogroms arméniens ont commencé à Constantinople, puis également à Trabzon, Yerznka, Marash, Sebastia, Karin, Tigranakert, Bayazet, Kharberd et ailleurs. Les autorités du Sultanat ont également tenté d’organiser des pogroms à Zeytun, mais sans succès. La population locale avait auparavant pris les mesures d'organisation nécessaires pour résister aux troupes turques.

Les massacres reprennent avec un nouvel élan en 1896. De nouveaux massacres de masse ont eu lieu à Constantinople, Urfa, Shapin-Garahisar, Amasia, Mush, Marzvan et dans d'autres régions de l'empire. De 1894 à 1986 300 000 Arméniens ont été tués lors des massacres. Mais les pertes des Arméniens ne se limitent pas à cela. Dans les conditions indescriptiblement désespérées créées, environ 100 000 Arméniens se sont convertis de force à l’islam, et à peu près le même nombre d’Arméniens ont été contraints de quitter leur patrie.