Ce jour-là, il y a 35 ans, un tremblement de terre dévastateur a secoué le monde arménien

  • by Western Armenia, décembre 07, 2023 in Société
53 vues

Il y a 35 ans, le 7 décembre 1988, se produisait l'une des tragédies les plus cruelles de l'histoire moderne de l'Arménie Orientale.

Ce jour-là, à 11 h 41, les régions du nord de la RSS d'Arménie ont été secouées par un tremblement de terre dévastateur, nommé d'après l'épicentre du tremblement de terre de Spitak.

Plus de 25 000 personnes ont perdu la vie, des dizaines de milliers ont été blessées et des centaines de milliers se sont retrouvées sans abri. Le village de Nalband, situé immédiatement à l’épicentre, et la ville voisine de Spitak ont ​​été rasés. Leninakan (Gyumri) et Kirovakan (Vanadzor) étaient les deuxième et troisième plus grandes villes de la république. Les immeubles de grande hauteur ont été presque entièrement détruits, ce qui explique en partie le grand nombre de victimes.

Une autre raison du grand nombre de victimes était que le séisme dévastateur, d'une magnitude supérieure à 7, a duré une demi-minute.

Le tremblement de terre a été ressenti à Erevan et à Tbilissi et a été enregistré dans les stations sismologiques du monde.

Bien que 35 ans se soient écoulés, la zone sinistrée n’a pas encore été entièrement restaur