Génocide culturel 

  • by Western Armenia, novembre 24, 2023 in Culture
93 vues

Bakou poursuit la politique étatique de destruction des valeurs culturelles de l'Artsakh après le dépeuplement total de l'Artsakh, dont la cible cette fois était la statue de Stepan Shahumyan. Début novembre 2023, les publications des chaînes de télégrammes internationales ont montré que la statue de Stepan Chahoumian était tombée au sol sur la place occupée de Stepanakert. Il convient de noter que la statue a également été prise pour cible par les forces armées azerbaïdjanaises lors de

l’anniversaire de la guerre en 2020. -guerre des 44 jours, comme en témoigne le fait que la statue de Stepanakert place les traces de l'explosion et du bombardement sur le piédestal de la statue, situé à environ un mètre de distance. La hauteur de la statue de bronze était de 2,5 mètres et les auteurs étaient les sculpteurs Suren Stepanyan et Adibek Grigoryan. Le socle mesurait quatre mètres de haut. Elle était faite de marbre local. L'inauguration de la statue a eu lieu le 1er mai 1957. Bakou a violé non seulement les 4 principes d'inviolabilité des valeurs culturelles lors des opérations militaires (nécessité militaire, différenciation, proportionnalité, pré-nationalité), mais aussi les dispositions de La Haye, de Genève et du droit international humanitaire sur la protection des valeurs culturelles, dans les territoires occupés.