Arméniens islamisés 

  • by Western Armenia, mars 11, 2024 in Histoire
57 vues

Parallèlement à la dynamisation de l’étude du problème des Arméniens violemment convertis, la question suivante est également apparue dans notre discours scientifique. Pour définir un Arménien, faut-il donner la priorité à l'appartenance ethnique ou à la religion ?

Très souvent, la mentalité est ancrée en nous selon laquelle seul un chrétien peut être considéré comme un Arménien et, par conséquent, le concept d'Arméniens non religieux est exclu, et pour cela, bien sûr, de nombreuses justifications sont données. Montrons qu'il s'agit d'une question complexe et qu'elle se situe dans le domaine de l'intersection de différentes disciplines. Cependant, à notre avis, le problème ne doit pas être abordé du point de vue du souhaité ou de l'idéal, mais du point de vue de la réalité concrète d'aujourd'hui. 

L'existence d'Arméniens islamisés et de leurs descendants est un fait, et il serait pour le moins injuste d'ignorer ceux qui ont préservé la mémoire de leur origine arménienne dans diverses difficultés. Il est également nécessaire de souligner que le terme « Arméniens islamisés » est pour nous davantage un nom décrivant leur statut juridique actuel.

Nous devrions avoir des attitudes différentes et, surtout, des attentes à l’égard des différents groupes conventionnellement appelés Arméniens islamisés. Le problème des Arméniens convertis de force en Arménie Occidentale est multiforme et les études menées dans ce sens sont importantes, mais il est nécessaire et obligatoire d'adopter une approche professionnelle dans cette affaire, sinon des résultats indésirables pourraient apparaître.

La télévision d'Arménie Occidentale relance la série sur les Arméniens islamisés avec un nouveau format et une nouvelle approche ;