Assimilation, réintégration et histoire des Hamshens 

  • by Western Armenia, mai 17, 2024 in Histoire
42 vues

"WesternArmenia TV" continue de présenter, sans coupures, un autre article remarquable de Mahir Ozkan, grâce auquel nous découvrons les habitants de Hamshen d'une manière nouvelle.

"Là où les luttes économiques, sociales, politiques et religieuses facilitent l'assimilation, la lutte nationale la complique."

Dans le cas de luttes en dehors du cadre de la lutte pour les revendications nationales, les relations qui se développent inévitablement avec le peuple majoritaire font naturellement que les revendications de ces luttes deviennent une priorité pour le peuple. Et cela conduit au fait que les représentants des peuples minoritaires disparaissent avec le temps et sont assimilés à la majorité. Cependant, nous remarquons que l’essentiel des personnes qui luttent pour la préservation de l’identité Hamshen sont des personnes de tradition politique de gauche. Aussi contradictoire que cela puisse paraître, cette circonstance a en fait une interprétation logique. Il ne serait pas faux de souligner que le fait que le mouvement kurde ait porté la question nationale à l'ordre du jour du pays et que les courants de gauche ont fait en sorte que les gauchistes et les socialistes d'autres nations réfléchissent et prennent également position sur les problèmes de leurs peuples.

Il est donc vrai que les sphères de lutte économique, sociale, politique et religieuse accélèrent l’assimilation. Mais en même temps, cela ouvre des zones de lutte contre lui. Lorsque les peuples menacés d’assimilation mènent cette lutte en faveur de leurs langues et de leur culture, cela peut avoir l’effet exactement inverse. Le fait suivant peut être cité à titre d’exemple. La lutte pour l’écologie dans la région de la mer Noire et dans le Dersim est en même temps la lutte pour préserver l’habitat des langues et des cultures. Dissociées de la langue et de la culture du peuple, les luttes sociales menées entièrement sur la base de la langue et de la culture de la majorité accélèrent l'assimilation. Cependant, si les luttes sociales sont menées de telle manière que les peuples minoritaires puissent y participer avec leur propre identité et s’exprimer, alors de telles luttes ne serviront pas l’assimilation.