Faisons connaissance avec l’Arménie Occidentale : Kaghzvan

  • by Western Armenia, février 06, 2023 in Patrimoine
149 vues

Le village de Kaghzvan en Arménie Occidentale est mentionné comme un hameau, un village, une forteresse et une ville. Elle est également connue sous le nom de forteresse de Yeraskhadzor. Il est situé à environ 22 km au sud-ouest des ruines d’Ani, sur la rive droite d’Araks. La ville a été particulièrement endommagée par le tremblement de terre de 1840.

L’emplacement de Kahzvan est favorable non seulement d’un point de vue militaire, mais également d’un point de vue économique, il est situé sur la route menant de Kars à Van, qui était presque toujours occupée. 

 Aux IXe-Xe siècles, Kaghzvan était  une forteresse et une station de garnison arménienne assez peuplée. Il faisait partie du royaume Bagratuni avec ses environs. Au début du XIIIe siècle, elle s’était déjà muée en bourg rural.

Du XVIe siècle à 1878, elle était généralement sous domination turque, puis, avec la région de Kars, elle fut rattachée à l’État russe et transmise à la Turquie en 1921.

Kahzvan était principalement une grande colonie horticole.  Kaghzvan était similaire dans sa structure à d’autres villes rurales d’Arménie Occidentale. Il avait une église nouvellement construite. Au nom d’Atsvatsatsin, où étaient entreposés les manuscrits arméniens : l’Évangile, la Bible, etc. Plus tard, cette église est devenue un lieu de pèlerinage, dont les vestiges existent encore aujourd’hui. Au XIXe siècle et au début du XXe siècle, deux écoles arméniennes mixtes fonctionnaient à Kaghzvan.