Nous sommes, nos noms de lieux

  • by Western Armenia, février 05, 2024 in Patrimoine
32 vues

La télévision d'Arménie Occidentale présente les principes turcs consistant à renommer le Kharberd historique dans la série "Nous sommes, nos noms de lieux".

La ville de Kharberd, située sur la rive gauche du fleuve Aratsan (Euphrate oriental), au nord-ouest du lac Tsovk, faisait autrefois partie de la province d'Ansit (Handzit) du grand monde arménien Tsopk. L'origine du nom Kharberd est liée au nom du village Khar, situé dans l'Antiquité sur le territoire de Kharberd, auquel le mot « forteresse » a ensuite été ajouté, devenant Kharberd. Khar est étymologiquement traduit par « route » en langue hourrite, donc Kharberd signifie « forteresse sur la route ». L'historien Mher Hovhannisyan écrit :

"... Khar est un vieux mot signifiant route et le fort a été construit sur la route comme abri." Il revient sur cette question et écrit : "Selon certains, Khar signifie une route dans une langue ancienne et l'endroit s'appelait la Cité des Routes." Cela se comprend, car l'autoroute de transit, la « Voie Royale » construite par Darius Ier de Perse, en Asie centrale, traversait la province et la plaine de Kharberd. Les Turcs ont changé le nom de Kharberd dès les premiers temps en Harput. Le terrain rocheux et les conditions climatiques sans eau de la ville de Kharberd ne satisfaisaient pas les Arméniens locaux, et certains d'entre eux en 1617 a déménagé dans la plaine suburbaine au sud-ouest de Kharberd et, fondant une nouvelle ville, sous l’appellation  New Kharberd.

Ce dernier en 1878, est devenu le centre administratif de la province de Kharberd, qui s'appelait Mezire (Mezre), dont la forme mazra, selon l'académicien Hr. Pendant le sultanat d'Acharyan, Abdul-Aziz (1861-1876), la ville a été rebaptisée Mamuret-ul-Aziz et la province de Kharberd a également été nommée du même nom. La ville et la province furent plus tard appelées Elyazeg, un nom personnel turc.

Dans les hauts plateaux arméniens, au nord du système montagneux arménien de Tavros, dans la zone du cours inférieur de la rivière Aratsani, se trouve le champ de Kharberd, on l'appelait le Beau champ pour sa beauté, et il était connu sous le nom de champ d’or pour sa fertilité depuis l'Antiquité. Le champ s'appelait également Alleluia, que les Turcs ont réinterprété et changé en Uluova (ulu = grand, ova = champ), et ont donné ce nom à la partie qui constitue la plus grande partie du champ, mais ils l'ont encore changé en l'appelant Champ Mollakendi après le village de Mollakend qui s'y trouve. : Selon Hr. Selon Acharyan, molla signifie une personne religieuse portant un voile blanc musulman, et kend signifie un village. L'autre partie du champ de Kharberd s'appelle actuellement Elyazeg.

À suivre...

Ashkhen Virabyan, journaliste à la télévision d'Arménie Occidentale