Le vin arménien a une histoire millénaire, mais il n’a jamais été aussi tendance. LA Times

  • by Western Armenia, juin 12, 2023 in Société
62 vues

"Le vin arménien est ancien et en même temps complètement nouveau", déclare la maître vigneronne Christy Canterbury, qui a participé au GiniFest dédié aux vins arméniens à Los Angeles.

"Aujourd'hui, les producteurs expérimentent et redécouvrent comment faire du vin au mieux et comment planter et cultiver des vignes. Les possibilités sont infinies", écrit le magazine LA Times.

Avec l'aide de partenaires célèbres, les vignerons arméniens ont travaillé avec le terroir pour faire ressortir la saveur intense des raisins. "Le terroir arménien est associé à l'un des sujets les plus brûlants de la viticulture aujourd'hui : les sols volcaniques et les vignobles de haute montagne au climat frais", explique la sommelière certifiée Irina Ponomarenko. Ces conditions sont idéales pour les raisins cultivés dans les régions viticoles d'Aragatsotn, Tavush, Armavir, Ararat, Vayots Dzor, Syunik et Artsakh et diffèrent en partie des vins de l'ancien monde produits en France, en Italie ou en Allemagne.

Areni, Voskehat et Sireni sont les types de raisins de cuve les plus courants cultivés en Arménie et ont entre 4.000 et 6.000 ans. "Le vin arménien nous montre un cépage que l'on ne trouve nulle part ailleurs dans le monde, un cépage uniquement arménien", a déclaré Canterbury.

En l'honneur des traditions viticoles arméniennes, chaque année, des vignerons arméniens se rendent à Los Angeles pour présenter leurs vins au GiniFest. GiniFest a présenté des vins arméniens à travers les États-Unis.