16 enfants d’Artsakh ont été victimes de l’agression militaire contre l’Artsakh

  • by Western Armenia, avril 05, 2024 in Politique
41 vues

 Le journaliste Alvard Grigoryan rapporte que 16 enfants d'Artsakh ont été victimes de l'agression militaire contre l'Artsakh.

Ils sont morts dans les guerres de 2016, 2020, 2023. Plusieurs dizaines d'autres enfants ont été blessés à des degrés divers de gravité. Tout cela est consigné en détail dans de nombreux rapports, appels et déclarations des défenseurs arméniens des droits de l'homme adressés à la communauté mondiale, accompagnés de faits, de photos et de vidéos.

"La première victime de toute guerre, ce sont toujours les enfants. En avril 2016, la première victime innocente des roquettes azerbaïdjanaises tirées sur l'école était Vagharshak Grigoryan, 12 ans. En 2020, le premier jour de la guerre de 44 jours, la première victime civile, Victoria Gevorgyan, 8 ans, est redevenue une enfant. Lors de la guerre d’automne 2023, les premières victimes de l’agression azerbaïdjanaise furent les frères Mikael et Nver Ghazaryan, âgés de 10 et 8 ans. Ces enfants et bien d’autres ont été tués ou blessés par des tirs de roquettes ennemies sur des écoles, des jardins d’enfants et des zones résidentielles.

Chaque enfant de 10 ans originaire d’Artsakh a le droit de dire qu’au cours de sa vie il a connu trois guerres, subi un blocus total, a été brutalement déporté et a miraculeusement survécu au génocide.

Le monde est indifférent à la guerre et aux nombreuses victimes innocentes de l’Artsakh. Il s’est également avéré qu’aucune convention de Genève ne s’applique à la politique turco-azerbaïdjanaise et que les structures internationales préfèrent deux poids, deux mesures. Le monde n’a réagi d’aucune manière à la mort d’enfants, que puis-je dire des femmes et des personnes âgées assassinées. »