À Voskepar, il y a 33 ans, les troupes russes menaient l’opération « Koltso » 

  • by Western Armenia, mai 07, 2024 in Politique
32 vues

"Aujourd'hui, à l'occasion du 33e anniversaire des policiers tués sur le territoire du village de Voskepar, une cérémonie commémorative a eu lieu dans la communauté de Noyemberyan." C'est ce qu'a rapporté le bureau du gouverneur de Tavush.

Les personnes présentes ont rendu hommage : à la mémoire des policiers décédés sur le territoire du village de Voskepar le 6 mai 1991.

Dans la nuit du 5 mai et dans la matinée du 6 mai, 18 Arméniens, pour la plupart des policiers, ont été tués dans le village de Voskepar, assiégé par les troupes soviétiques pendant environ une semaine, certains ont été capturés et trois blessés sont morts dans la prison de Gandzak.

En mai 1991, s'exprimant sur la place Manezhnaya à Moscou, le député de la RSFSR Anatoly Shabad, qui était présent à Voskepar et témoin des pogroms, a déclaré qu'il s'agissait d'une opération planifiée par « le centre et le gouvernement azerbaïdjanais », les troupes soviétiques ont commis la « terreur », tué et désarmé les policiers légaux ». Les parachutistes soviétiques ont encerclé Voskepar sous prétexte de désarmer les volontaires. L'ancien policier Georgi Kocharyan a été capturé et détenu dans la prison de Gandzak pendant 101 jours. Les policiers de Noyemberyan - 18 personnes, plus six autres civils - ont dû passer à tour de rôle. On ne pouvait entrer dans le Voskepar fermé que par un détour, une route de montagne. C'est sur cette route que les troupes soviétiques ont tendu une embuscade et que le passage a été bloqué. Les forces étaient inégales et les parachutistes passèrent immédiatement à l'attaque.

L'opération "Koltso"-2 est actuellement en cours à Voskepar. Il s’est terminé « avec succès » en Artsakh en septembre 2023.

«Կոլցո» տխրահռչակ գործողությունը