Après A. Aprahamian, R. T. Erdogan évoque la menace d’une Troisième guerre mondiale

  • by Éditeur, mars 19, 2018 in Politique
275 vues
Pour le Président arménien, si le traité de Paix signé à Sèvres en 1920 n’est pas ratifié et appliqué dans les meilleurs délais, cela aboutira à une troisième guerre mondiale en continuation de la première (guerre mondiale). Le moment est venu ajoute le président Arménag Aprahamian, pour que les principales puissances y compris la Turquie prennent leurs responsabilités vis-à-vis de l’Arménie Occidentale et du Kurdistan en application du droit international. Pour le Président turc, si les États-Unis installent des bases militaires sur le territoire syrien, cela pourrait aboutir à la troisième guerre mondiale. Le déploiement de bases militaires américaines en Syrie serait susceptible de déclencher une nouvelle guerre mondiale, estime le président Recep Tayyip Erdogan. Selon le dirigeant turc, l'implantation militaire US dans le pays lance un défi à Ankara et Téhéran. «Vingt bases ont été mises en place en Syrie. Dans quel but ont-elles été créées? Elles sont dirigées à l'encontre de la Turquie ou de l'Iran», a constaté M. Erdogan cité par les médias turcs. «En effet, cela veut dire la troisième guerre mondiale. Nous partageons une frontière commune avec ce pays [la Syrie, ndlr]. Est-ce que les États-Unis ou les pays de la coalition en possèdent une eux aussi?», s'est-il interrogé. Les relations entre les États-Unis et la Turquie se sont détériorées ces derniers mois en raison notamment du soutien militaire apporté par Washington aux Unités de protection du peuple kurde (YPG) qui opèrent dans le nord de la Syrie et qu'Ankara considère comme un groupe terroriste. Sputnik - Western armenia News