Bakou veut entreprendre une action militaire et accuser l’Arménie 

  • by Western Armenia, avril 02, 2024 in Politique
43 vues

L’annonce des observateurs de l’UE a été une douche froide pour Bakou, car leur plan n’a pas fonctionné.

Bakou a récemment changé de tactique dans le domaine diplomatique. Si dans un passé récent, les déclarations du dictateur de Bakou étaient des déclarations directes de sectarisme, sans cacher le falsification envers les territoires arméniens, en utilisant les noms non officiels des territoires arméniens, des cartes, maintenant ils utilisent une rhétorique avec une tactique différente.

Depuis plusieurs jours, Bakou annonce par différents canaux officiels qu'il a atteint une période historique avec l'Arménie Orientale, alors que la signature du traité de paix serait proche. 

Ces déclarations ont un destinataire et ce destinataire est l’Europe et les États-Unis. Le dictateur de Bakou essaie de montrer qu'il est également intéressé à établir la paix dans la région, mais la prochaine étape consiste à publier une déclaration exprimant son inquiétude face aux prétendus mouvements militaires qui auraient lieu dans l'est de l'Arménie. Il est même possible de publier une déclaration peu après la saison hivernale, dans le cadre des travaux d'ingénierie prévus de notre côté. 

Par cette déclaration, Bakou tente de montrer à ses partenaires internationaux qu’ils sont favorables à la paix, mais pas l’Arménie Orientale, en effectuant des changements sur la ligne de front. Bakou est bien conscient qu'une action unilatérale ne sera pas possible en cas de délimitation et de démarcation, c'est pourquoi elle essaie de toute façon de tout amener à un conflit militaire. Les structures internationales l'ont également compris et font désormais tout pour empêcher une agression militaire, et la déclaration des observateurs de l'UE n'est ni plus ni moins un échec d'une opération militaire à ce stade.