Ce blocus est génocidaire dans son but, c’est-à-dire de détruire la population arménienne d’Artsakh. Institut Lemkin 

  • by Western Armenia, août 21, 2023 in Politique
105 vues

L’Institut Lemkin de prévention du génocide a publié un message indiquant que l’institut est attristé par le décès du résident de 40 ans, K. Hovhannisyan, mort de faim le 15 août 2023 à la suite du blocus azerbaïdjanais de l’Artsakh.

« Le blocus de l’Artsakh, qui dure depuis le 12 décembre 2022, est la cause d’une augmentation de la malnutrition, des fausses couches et des complications médicales dues au fait que les gens ne peuvent pas accéder à une nutrition et à des soins médicaux appropriés. 

Maintenant, le blocus a commencé à mener à la mort directe des citoyens arméniens d’Artsakh par la famine. Ce blocus est génocidaire dans son intention, c’est-à-dire de détruire la population arménienne d’Artsakh, soit par des déplacements massifs, soit par une famine massive. Le président de l’Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, l’a annoncé à plusieurs reprises, notamment dans sa déclaration du 29 mai 2023, lorsqu’il a menacé : « Il n’y aura pas de troisième invitation. » Soit ils viendront humblement à nous, soit les événements se développeront dans une direction différente. Nous avons toutes les possibilités pour mener à bien n’importe quelle opération dans cette région. Par conséquent, « le parlement doit être dissous, l’élément qui se dit « président » doit se rendre, tous les « ministres », « députés » et autres doivent déjà quitter leurs fonctions. Ce n’est qu’alors que nous pourrons parler d’amnistie. » 

L’Institut Lemkin de prévention du génocide tient à préciser une fois de plus que toute personne et/ou État contribuant au blocus de l’Artsakh par l’Azerbaïdjan, refusant d’utiliser tous les outils diplomatiques à sa disposition, participe au génocide de 120 000 citoyens de la République d’Artsakh et peut être tenu responsable en justice pour complicité. : Il est impératif que les dirigeants internationaux prennent des mesures immédiates contre l’Azerbaïdjan pour éviter de nouveaux décès dans la République d’Artsakh », indique le message.