DDH d’Artsakh. « Les résultats de l’enquête sont des preuves irréfutables que l’Azerbaïdjan a commis des crimes de guerre pendant la guerre de 44 jours »

  • by Western Armenia, décembre 12, 2022 in Politique
127 vues

Le défenseur des droits humains d'Artsakh,  Gegham Stepanyan a publié un message sur sa page facebook. "Outre les nombreuses déclarations et vidéos, le fait que l'Azerbaïdjan a utilisé des armes au phosphore pendant la guerre de 44 jours en 2020 a également été confirmé par des avis d'experts. Toujours en 2020 Les défenseurs des droits humains des Républiques d'Arménie et d'Artsakh ont publié un rapport conjoint sur l'utilisation d'armes incendiaires de destruction massive contenant des éléments chimiques par les forces armées azerbaïdjanaises en Artsakh. Dans le cadre du travail d'enquête effectué par le Défenseur des droits de l'homme d'Arménie, un certain nombre de vidéos qui auraient témoigné de l'utilisation d'armes au phosphore ont été trouvées et examinées, des soldats souffrant de brûlures chimiques à divers degrés ont été soignés dans des établissements médicaux d'Artsakh et d’Arménie. Les résultats de l'examen sont des preuves irréfutables que pendant la guerre de 44 jours, l'Azerbaïdjan a commis des crimes de guerre, ignorant les normes du droit international humanitaire et les obligations assumées par celles-ci.

La communauté internationale n'a pas le droit d'ignorer les faits qui témoignent des objectifs et des actions criminels de l'Azerbaïdjan et de croire les "garanties-promesses" fausses et sans fondement de l'Azerbaïdjan.