L’attitude de Bakou envers les Arméniens constitue une menace pour l’ordre juridique international. Adam Schiff

  • by Western Armenia, novembre 10, 2023 in Politique
92 vues

Adam Schiff, membre de la Chambre des représentants du Congrès américain, demande à Bakou de libérer immédiatement les prisonniers de guerre arméniens, civils et politiques, y compris les responsables de la République d'Artsakh. 

C'est ce qu'affirme la résolution rédigée par Schiff, qu'il a présentée à la Chambre des représentants du Congrès américain. Adam Schiff appelle en particulier l’administration Biden à imposer des sanctions aux responsables gouvernementaux de Bakou responsables de la détention illégale, de la torture et des exécutions extrajudiciaires de prisonniers de guerre arméniens. Schiff rappelle qu'en 2020 dans la déclaration tripartite de cessez-le-feu du 9 novembre, toutes les parties ont accepté "l'échange de prisonniers de guerre, d'otages et d'autres personnes arrêtées". Trois ans plus tard, Bakou n’a toujours pas libéré tous les prisonniers de guerre, mais continue d’emprisonner davantage de prisonniers de guerre et d’otages, y compris en 2023, lors de l'agression de septembre dernier.

« Bakou est déjà coupable de graves atrocités commises lors de la dernière guerre, et continuer à détenir illégalement des Arméniens aggrave le problème. Le traitement réservé à ces prisonniers par Bakou, notamment la torture et le meurtre, représente une menace directe pour l'ordre juridique international », a déclaré Schiff.

En particulier, la résolution stipule que, outre le fait que Bakou est obligé de restituer immédiatement tous les prisonniers de guerre arméniens, et otages, elle doit également fournir des informations sur le statut de ceux qui sont encore en prison et de ceux qui sont portés disparus.

Il appelle également à la fin de l'aide américaine à Bakou et à la pleine mise en œuvre de l'article 907 de la loi sur la liberté d'assistance, à la lumière des violations continues des droits de l'homme à Bakou.