L’Azerbaïdjan prépare de nouvelles mesures sous prétexte de problèmes environnementaux. Artur Harutyunyan, député de l’Artsakh NA

  • by Western Armenia, décembre 10, 2022 in Politique
127 vues

La partie azerbaïdjanaise a également évoqué les mines exploitées en Artsakh à Moscou. Lors de la réunion tripartite avec les procureurs en chef d'Arménie et de Russie, Kyamran Aliyev, le procureur général de ce pays, a déclaré que "l'organisation de visites illégales dans la région d'Artsakh et l'exploitation illégale des ressources naturelles sont inacceptables".

Avec de telles déclarations, Bakou tente de montrer qu'il a le droit de prendre des décisions sur le territoire de l'Artsakh, déclare Artur Harutyunyan, membre du parlement de l'Artsakh. Bakou a activement commencé à parler des problèmes environnementaux en Artsakh à partir de la semaine dernière. Tout a commencé lorsque la route reliant l'Artsakh à Goris a été fermée pendant plus de 3 heures en raison de problèmes environnementaux.

  Le député considère les démarches de la partie azerbaïdjanaise inacceptables et les qualifie de provocatrices. Il dit que les parlementaires d'Artsakh ont exprimé leur position sur la question au commandant des casques bleus russes l'autre jour.

L'Arménie Occidentale suit les événements et publiera une déclaration si nécessaire.