Les dirigeants de l’UE continuent d’ignorer les droits du peuple d’Artsakh. La réaction du ministère des Affaires étrangères d’Artsakh à la déclaration de Charles Michel

  • by Western Armenia, mai 17, 2023 in Politique
95 vues

Le ministère des Affaires étrangères de la République d'Artsakh a publié une déclaration sur les résultats de la réunion tripartite tenue à Bruxelles le 14 mai, en lien avec les propos de Charles Michel.

La déclaration précise notamment : "Le 14 mai, Charles Michel, Président du Conseil européen, a fait une déclaration aux médias sur la base des résultats de la réunion tripartite avec le Premier ministre arménien, Nikol Pashinyan, et le président azerbaïdjanais, Ilham Aliyev. 

Le contenu général de la déclaration et ses dispositions distinctes témoignent que les dirigeants de l'Union européenne continuent d'ignorer les droits et intérêts légaux du peuple d'Artsakh. Cela est démontré, en particulier, par le fait que la déclaration donnée ne mentionne aucune mention du blocus du corridor de Berdzor qui dure depuis plus de 5 mois, de l'installation d'un poste de contrôle azerbaïdjanais illégal et du siège réel de 120.000 personnes. d'Artsakh, avec toutes les conséquences humanitaires qui en découlent. Ce fait montre que non seulement le président du Conseil européen n'empêche pas, mais encourage en fait l'Azerbaïdjan à utiliser les souffrances du peuple d'Artsakh comme un outil politique.

Nous vous rappelons qu'en 1991, le peuple d'Artsakh, pleinement conforme aux normes du droit international et à la législation nationale en vigueur à l'époque, a réalisé son droit inaliénable à l'autodétermination et a créé son État sur la même base que l'Azerbaïdjan et l'Arménie soviétiques. Aucun représentant d'un pays ou d'une organisation internationale n'a le droit de gérer le sort du peuple d'Artsakh.

A cet égard, nous réaffirmons la détermination du peuple et des autorités de la République d'Artsakh à poursuivre la lutte pour leurs droits inaliénables conformément aux normes et principes du droit international.

Le gouvernement d'Arménie Occidentale condamne la politique génocidaire actuelle des autorités de Bakou envers le peuple d'Artsakh et demande aux tribunaux internationaux de faire preuve d'une coopération efficace afin d'éviter les affrontements et les effusions de sang.

Lire l'annonce complète sur le lien suivant :

https://artsakhpress.am/arm/news/181420/em-xekavarutyuny-sharunakum-e-antesel-arcakhi-zhoxovrdi-iravunqnery․-agn-ardzaganqy-sharl-misheli-haytararutyany.html