Projet de résolution contre le blocus de l’Artsakh au Congrès américain

  • by Western Armenia, février 10, 2023 in Politique
90 vues

A la Chambre des représentants des Etats-Unis, la coalition bipartite conduite par la commission des affaires arméniennes du Congrès a présenté le 8 février un projet de résolution contre le blocus de l'Artsakh. La résolution vise à accroître la pression américaine sur l'Azerbaïdjan afin que Bakou mette fin au blocus de l'Artsakh qui dure depuis deux mois.

Dans une lettre adressée à ses collègues, Frank Palon, le coprésident du Comité arménien du Congrès, écrit : - "Le régime d'Aliyev prend des mesures délibérées pour expulser la population arménienne d'origine de l'Artsakh et la priver de la possibilité de vivre librement, démocratiquement et avec dignité sur la terre de ses ancêtres, un signe clair de nettoyage ethnique que nous ne pouvons ignorer." Les États-Unis doivent agir immédiatement et utiliser tous les outils diplomatiques disponibles pour rouvrir le couloir."

Si la résolution est adoptée, la Chambre des représentants proposera cinq mesures pratiques à l'administration américaine pour empêcher l'aggravation de la crise humanitaire en Artsakh.

C’est à dire : 

- Se tourner vers les tribunaux internationaux pour enquêter sur les crimes de guerre de l'Azerbaïdjan, coopérer avec des partenaires internationaux, y compris les autorités d'Artsakh, concernant la route de Berdzor

- Assurer le déploiement d'observateurs internationaux, 

- Mettre fin immédiatement à toute assistance militaire ou de sécurité américaine à l'Azerbaïdjan et mettre en œuvre l'amendement 907 de la loi sur le soutien à la liberté,

- Imposer des sanctions aux responsables azerbaïdjanais responsables du blocus de l'Artsakh et d'autres violations des droits de l'homme, 

- Fournir une aide humanitaire américaine soutenue aux Arméniens d'Artsakh victimes de l'agression azerbaïdjanaise, et développer un solide programme de soutien au développement à long terme. 

L'Arménie Occidentale évalue positivement la déclaration de nos partenaires américains et exhorte la communauté internationale à prendre des mesures claires à ce sujet.