Arméniens islamisés

  • by Western Armenia, mars 18, 2024 in Société
25 vues

La tribu arménienne Varto

Le génocide commis contre les Arméniens a fait non seulement 2 millions de victimes l'extermination des Arméniens, l'islamisation forcée de milliers de personnes, mais aussi de nombreuses tragédies personnelles et familiales. L’instinct de conservation et de survie a poussé les Arméniens à franchir des étapes incroyables. 

L'un des nombreux exemples est l'histoire de la superstition arménienne appelée «La tribu arménienne Varto », qui a réussi à survivre dans les conditions les plus difficiles, et dont l'existence n'était même pas connue depuis des décennies. Lors du génocide contre les Arméniens, la tribu arménienne Varto, nombreuse et riche, vivant dans la province de Jizre, fut également exilée. Attaquées en chemin, cinq familles de la tribu fuient et trouvent refuge dans la célèbre Montagne de Jude. 

L'une des familles s'appelait "Mala Varto", c'est-à-dire la maison de Varto. La tribu qui s'est réfugiée sur la montagne a vécu isolée du monde extérieur pendant environ 25 ans, ignorant ce qui s'est passé en Arménie Occidentale et dans le monde en général au cours de ces années. Ils ne savaient même pas qu’une République artificielle de Turquie avait été créée à la place de l’Empire ottoman effondré. 

La tribu se livrait à l'élevage et se multipliait exclusivement par le biais de mariages internes. Près de trois décennies après le génocide, seule la tribu arménienne a osé descendre de la montagne et a été témoin de la reprise de ses anciennes terres par les Kurdes.