Des individus inquiets en Arménie Occidentale occupée demandent une loi sur la criminalité environnementale

  • by Western Armenia, février 06, 2023 in Société
143 vues

Le changement climatique est considéré comme la plus grande menace pour la santé au 21e siècle par l'Organisation mondiale de la santé. La plupart des scientifiques pensent que le changement climatique, qui s'est transformé en crise climatique, ne peut plus être évité, mais ses conséquences peuvent être réduites. En juin 2021, à l'initiative de la fondation Stop Ecocide (Stop à l'abattage de l'écologie), une délégation d'experts internationaux s'est entendue sur la question de définir "l'Ecocide" comme un crime et a préparé un texte correspondant.

Les experts ont défini l'écocriminalité comme des actions illégales qui mettent en danger la vie de personnes ou d'autres êtres vivants dans l'environnement naturel ou culturel, des actions qui causent des dommages irréversibles à l'ensemble de l'écosystème ou des valeurs culturelles.

En Arménie Occidentale occupée, le "Groupe d'étude sur les écocrimes" a préparé une proposition législative visant à ajouter le terme "Crime d'écocrime" à la section "Génocide et crimes contre l'humanité" du Code pénal de l'État turc et a lancé une campagne dans ce sens sur diverses plateformes.

L'adoption de la loi aidera à résoudre partiellement les problèmes écologiques de l'Arménie Occidentale, et la lutte constante conduira à la restauration de l'écosystème.