Dix des enfants déplacés de force d’Artsakh se trouvent actuellement dans le centre de soins. Narek Mkrtchyan

  • by Western Armenia, décembre 29, 2023 in Société
109 vues

Dix enfants qui ont été déplacés de force d'Artsakh et laissés sans protection parentale sont actuellement pris en charge par l'institution de soins d'Arménie Orientale. Narek Mkrtchyan, ministre du Travail et des Affaires sociales de l'Arménie Orientale, a divulgué l'information lors de la conférence de presse de fin d'année au Centre humanitaire.

En outre, plus de 90 personnes âgées seules qui ont été déplacées de force d'Artsakh se trouvent également dans des institutions de soins qui, comme l'assure le ministre, reçoivent tous les services disponibles pour les citoyens de l'Arménie orientale.

Quant aux personnes handicapées déplacées de force d'Artsakh, selon Mkrtchyan, celles qui postuleront pour la première fois à un examen subiront une nouvelle procédure en Arménie Orientale, à savoir une évaluation fonctionnelle.

"Ceux qui ne postulent pas pour la première fois subiront à nouveau l'examen de la manière prescrite, selon la procédure d'examen existante, recevront une instruction appropriée, après quoi ils recevront un équipement de soutien approprié : fauteuils roulants, déambulateurs, orthèses, prothèses, etc., à travers des organismes certifiés par le ministère", a souligné le ministre.

Pour rappel, le 19 septembre, Bakou a lancé une attaque à grande échelle contre l'Artsakh. Selon les informations, le nombre de victimes de l'agression azerbaïdjanaise dépasse 220.

Le 20 septembre, le gouvernement d'Artsakh a accepté la proposition de cessez-le-feu. Le 21 septembre, les représentants de Stepanakert et de Bakou se sont rencontrés à Evlakh, le 25 septembre à Ivanyan, le 29 septembre à nouveau à Evlakh. Le 24 septembre a commencé le déplacement forcé des habitants de l’Artsakh.

Selon les dernières données, 101 848 personnes déplacées de force d’Artsakh, en Arménie Orientale, ont été enregistrées et identifiées.