Enfants d’Arménie Occidentale: Erik Gevorgyan 

  • by Western Armenia, novembre 25, 2023 in Société
85 vues

Le lieutenant Eric Armeni Gevorgyan est né à Erevan le 2 août 1997. Il a une sœur. Il a étudié et est diplômé de l’École n°97 d'Erevan du nom de Zohrap G. Il s'est toujours démarqué par son bon comportement et ses progrès scolaires. Outre l'école, il a également étudié la programmation. Il a étudié activement depuis la huitième année, puis a exercé cette profession auprès de plusieurs organisations et individus. Parallèlement à l'école, il pratiquait la gymnastique, la boxe et la natation. Il avait peu de temps libre.

Il était toujours sur le podium dans les compétitions de natation, principalement au plus haut niveau. Il a remporté la "Coupe du Maire" de Gyumri, l'école de sport Neptune et un certain nombre d'autres championnats la RA en natation,, il a montré d'excellents résultats dans tous les exercices de natation.

En même temps, Eric arrivait à lire, il lisait beaucoup. Après avoir obtenu son diplôme, il a été admis gratuitement à la faculté de physique de l'YSU. C'était un de ses rêves. Il voulait aussi devenir homme d'affaires, le 26 septembre il était censé venir porter les dossiers au département d'éducation à temps partiel de l'Académie de gestion, mais il y a deux jours il a été promu.

Il a participé au programme "J'ai l'honneur", a étudié à l'université militaire du nom de Vazgen Sargsyan parallèlement à l'université et a été enrôlé dans l'armée en tant que lieutenant. Il était le commandant du calcul des obusiers D-30 et il était excellent dans son travail. 

Pendant la guerre, ils étaient toujours actifs dans les opérations de combat et se dévouaient au soldat et à son service. Dès le premier jour, il se distingua par son intelligence et pendant la guerre, il exerça les fonctions d'officier supérieur de la batterie. Il a fait les calculs lui-même, ils ont eux-mêmes entretenu les armes. Eric a atteint les cibles indiquées avec une précision absolue, ce qui n'était pas si facile. Après avoir reçu la tâche de combat suivante, alors que les calculs étaient déjà faits, d’aller seul tirer la corde du canon, il a interdit aux soldats de l'accompagner. Après avoir accompli avec succès la mission de combat, en revenant au poste, il a été blessé à la tête et est décédé le 8 octobre, sauvant la vie d'autres soldats grâce à son commandement.

Eric Gevorgyan reçoit la Médaille de la Valeur.