Enfants d’Arménie Occidentale: Haykaz Mkrtchyan 

  • by Western Armenia, novembre 22, 2023 in Société
102 vues

Haykaz Mkrtchyan est née le 31 octobre 2000 à Erevan. Il pratiquait la natation, le karaté et les échecs. En 2018, il a été admis à la Faculté d'informatique et de mathématiques appliquées de l'Université d'État d'Erevan. La même année, il rejoint le « Premier Front Arménien ». Haykaz était actif, joyeux, amical. Dès son plus jeune âge, il s'est battu contre l'injustice, était du côté de ses amis dans toutes les questions et lors de divers méfaits, il a tout pris sur lui sans réfléchir une seconde.

L'armée Haykaz a été enrôlée le 23 janvier 2019. Il acquiert sa première expérience de guerre lors des batailles de juillet 2020. Il y avait un sergent subalterne dans l'unité militaire de Mehrab, qui commandait l'unité de mortier. Lors des batailles de juillet, l'ennemi a attaqué les positions de Mehrab. à cette époque, une batterie collective était déjà constituée des meilleurs soldats, dans laquelle Haykaz faisait également partie. Lors des batailles de juillet, il était au centre de l'attention, grâce à sa pensée mathématique et sa capacité à compter rapidement, il a pu causer une grande perte de main-d'œuvre ennemie. Durant les combats, il disait : "Quand je me retourne, je vois le village, je comprends que ces gens dorment paisiblement et se réveillent chaque jour avec notre espoir, alors y a-t-il quelque chose de mieux que ça ? Comment ne pas se battre pour eux ?"

Lorsque la guerre de 44 jours a commencé, Haykazi s’est inquiété du fait qu’ils ne se trouvaient pas en Artsakh avec les autres garçons. En parlant à la famille, il a déclaré : « Mon cœur éclate, je ne trouve pas ma place, je me sens coupable, je dois aller me battre en Artsakh. Si nous ne nous battons pas, le Turc entrera dans notre maison d’enfance. Vous verrez, tant que nous ne passerons pas du Tavush à l’Artsakh, le combat ne prendra pas fin. » Le 14 octobre, la meilleure batterie de l'unité militaire Mehrab a été transférée à Mekhakavan. Mkrtchyan Haykaz portait constamment une mine à proximité de son mortier afin de causer des dégâts importants à l'ennemi. Il a estimé qu'il avait tiré environ 300 coups de feu en 4 jours, pour finalement augmenter ce nombre à 1 000. Markots a participé aux batailles pour Jrakan, Tsakuri, Taghavart, Drakhtik, Azok, Verin Tagher, Karmir Shuka. Pendant la guerre, Haykaz a vu l'Artsakh pour la première fois, il rêvait d'y vivre, mais son rêve est resté inachevé. Le 29 octobre, Haykaz a été blessé par une attaque de Bayraktar par l'ennemi et s'est battu pour sa vie pendant 12 jours, et est mort le 29 octobre. Le 9 novembre, une heure avant le cessez-le-feu. . Il a reçu à titre posthume la Médaille du Combat.