Enfants d’Arménie Occidentale Tigran Sahakyan 

  • by Western Armenia, décembre 16, 2023 in Société
112 vues

Tigran Sahakyan est né le 26 janvier 2002 dans le village de Vardanashen, région d'Armavir, dans la famille Sahakyan.

 En 2007, il fréquente la première année de l'école du village. Il était le personnage principal des événements scolaires, touchant et égayant tout le monde à plusieurs reprises avec des chants patriotiques. Parallèlement, il fréquente des groupes sportifs : natation, boxe, football, combats sans règles. Lors des compétitions républicaines de boxe, il occupe des positions honorables. Lorsqu'il termine ses études secondaires en 2019, il décide de devenir l'interprète des chansons non mixées de son peuple, et avant cela, il était le soliste du studio de chant "Zangak" de Tsovinar Harutyunyan du Palais de la Culture Komitas à Etchmiadzine. Parallèlement, il participe à des cours de clavier. 

Du 27 juillet au 3 août 2018, il  a participé au concours-festival international "Orange Kobuleti", organisé à Kobuleti, en République de Géorgie, représentant la ville d'Etchmiadzine et prenant la 2ème place avec la chanson "Arméniens, unissez-vous". Il a reçu des lettres de remerciement de la municipalité d'Etchmiadzine pour son travail parfait et le maintien de l'esprit patriotique. Il s'est produit à plusieurs reprises dans diverses unités militaires. En juillet 2019, il a été admis au département préparatoire « Chant arménien » du Conservatoire d'État du nom de Komitas, et en juillet 2020, après avoir réussi les examens d'entrée, il a été admis en première année du même département.

Le 13 août de la même année, il est enrôlé dans l'armée, il servit à Martakert et à partir du 3 septembre à Mataghis. Tigran a chanté la chanson originale de Gusan Haykazun, Monte Melkonyan, dans la cour du commissariat militaire, à côté de la statue de Tigran le Grand, le jour de son enrôlement à Etchmiadzine, avant de partir au service. Pendant environ six jours, les recrues ont participé aux batailles défensives de Talish, aidant les soldats encore en vie à Talish à sortir du siège. En sécurisant l'arrière le 2 octobre, ils ont aidé les militaires stationnés à Mataghis (plus de 300 personnes) à sortir en groupe, pour échapper à l'encerclement imminent. Les garçons ont été sauvés et plus de dix recrues courageusement combattantes sont tombées deux fois dans le siège avec leur commandant. Après avoir traversé le ring, marchant 20 à 25 km le long de la route Mataghis-Martakert, ils sont tombés sous le feu des roquettes ennemies à l'aube. 

C'est ici que les défenseurs nationaux Tigran Sahakyan, Armen Grigoryan et Narek Yeritsyan, âgés de 18 ans, ont été immortalisés. Tigran pour sa bravoure et son courage à titre posthume en 2021. Le 21 janvier 2021, il reçoit la médaille «Service au Combat »,. par l'unité militaire n° 33651. Le 22 mai 2021, il reçoit la médaille du « 6e défenseur volontaire ».

Par le Conservatoire d'État de Komitas d'Erevan, le 20 octobre, il a reçu une médaille commémorative dédiée au 100e anniversaire du CEK.