La langue hamshen est préservée dans les villages d’Arménie Occidentale 

  • by Western Armenia, avril 12, 2024 in Société
56 vues

La distinction Hamshen occidental-Hamshen oriental, que l'on retrouve souvent dans les études sur le peuple Hamshen et la langue Hamshen, est basée sur le fait que la langue soit parlée ou non.

Alors que les Hamshen vivant dans les provinces de Khopa, Kemalpasha et Borchka de la province d'Ardvin, considérée comme le groupe oriental, communiquent en arménien hamshen, ceux vivant dans les provinces de Rize, Trabizon et Karin, incluses dans le groupe occidental, ne parlent pas cette langue. En même temps, cette distinction constitue une base pour que la question de la relation du peuple Hamshen, inclus dans le groupe occidental, à la langue arménienne, devienne un sujet de débat. Les Hamchensi de l’Ouest ont-ils oublié l’arménien ? S’ils ont oublié, pourquoi les Hamshensi de l’Est n’ont-ils pas oublié ? Ces questions sont celles soulevées lors de ces discussions.

Par conséquent, suivre les traces des Arméniens dans ces régions est très important pour trouver des réponses à ces questions. Les notes de voyage constituent l'une des sources les plus importantes permettant de retracer les traces de la langue arménienne dans ces régions. Les voyageurs qui ont visité ces régions, Medydyan, Mar et Koch, témoignent que les habitants de cette région sont des Arméniens musulmans qui parlent arménien.

Une autre source qui nous permet de suivre ces traces sont les noms de lieux et de familles de ces régions. Les noms de famille arméniens tels que Grigor, Timosh, Khozger et Minas sont encore utilisés dans la région. De nombreux noms arméniens ont été conservés parmi les noms de collines, de montagnes et de sommets de ces régions. Parmi eux, on peut citer un nom de lieu aussi symbolique que « Maturna ». Une autre source est les registres de perception des impôts conservés dans les archives ottomanes, dans lesquels figurent les listes des contribuables qui vivaient dans les villages. Dans les villages de la région, dans les années 1600, les noms des contribuables sont arméniens, et dans les années suivantes, les noms musulmans se multiplient progressivement. Dans certaines inscriptions, il est possible de rencontrer des personnes qui portent des noms musulmans, mais des patronymes arméniens. A noter que prochainement de nouvelles études sur ces protocoles seront publiées.

Vous pouvez également lire :

L'origine génétique de Hamshentsi ne vient pas d'Asie centrale, mais d'Arménie Occidentale.

Identité arménienne

Un Arménien peut-il être musulman ?