Le 03 mai 1920, le gouvernement argentin reconnait l’indépendance de la République d’Arménie (Occidentale)

  • by Western Armenia, mai 03, 2022 in Société
208 vues

L’Arménie Occidentale (Arménie turque) a obtenu sa première reconnaissance en tant qu’Etat suite au génocide des Arméniens à partir du 29 décembre 1917 par la Russie.

Après la formation de son gouvernement le 15 mai 1919 sous la présidence de Boghos Nubar, vient la reconnaissance de facto de la République d’Arménie intégrale par le Conseil Suprême des Puissances alliées.

Ce sera suite à la Conférence de Londres en février 1920 (préparation du Traité de Sèvres) et à la conférence de San Remo en avril 1920 (finalisation du Traité de Sèvres) que la République d’Arménie (Occidentale) eut reçu une avalanche de reconnaissance de jure bien avant sa participation à la signature du Traité de Sèvres du 10 août 1920.

C’est le cas pour les Etats-Unis, le 11 mai 1920. Mais, il est probable que beaucoup ne sache pas que l'État argentin a reconnu la République d'Arménie (Occidentale) comme État libre et indépendant le 3 mai 1920, sous la présidence de Hipólito Yrigoyen. Mai, figure dans l'histoire commune de l'Argentine et de l'Arménie (Occidentale) comme le mois qui a uni pour toujours deux États libres, en raison de la gestion de la communauté argentine-arménienne.

Le 3 mai 1920, le président Hipólito Yrigoyen a signé le décret de reconnaissance argentine de la République d'Arménie, approuvé par le chancelier Honorio Pueyrredón, et les célébrations de la célébration du 28 mai 1920 ont eu lieu au cœur de la capitale.

Le président de la République d’Arménie Occidentale Arménag Aprahamian à l’occasion du 102ème anniversaire de la reconnaissance de l’indépendance de la République d’Arménie (Occidentale) par la République d’Argentine, qui abrite des milliers de descendants des rescapés du génocide, remercie et félicite le Président Alberto Fernandez, son gouvernement, le Parlement et le Sénat argentin pour l’attention portée à cette population qui depuis la résolution du Sénat argentin, du 5 mai 1993, commémore officiellement les victimes du génocide perpétré en Arménie Occidentale.