Le complexe monastique de Tatev et le grand désert de Tatev seront bientôt protégés par l’UNESCO. Krikor Amirzayan 

  • by Western Armenia, décembre 19, 2023 in Société
84 vues

Le député de la 3ème convocation de l'Assemblée nationale de l'Arménie Occidentale, Krkor Amirzayan, a écrit dans son microblog que l'Arménie Orientale présentera un ensemble renforcé de monuments "Les complexes monastiques de Tatev et le Grand Désert de Tatev, ainsi que les gorges de la rivière Vorotan",dans le cadre de la Convention « Sur la protection des valeurs culturelles dans les conditions de conflits armés »,statut de protection. UNESCO :

"La protection renforcée en vertu du Statut de l'UNESCO de 1954, annexé à la convention en 1999, est un mécanisme développé par le deuxième protocole pour établir une protection spéciale des biens culturels en cas de conflit armé.

La candidature présentée par l'Arménie Orientale a été approuvée lors de la 18e session du comité « Convention pour la protection des biens culturels dans les situations de conflit armé » (La Haye, 1954), tenue à l'UNESCO. Après des discussions avec le ministère des Affaires étrangères et de la Défense de l'Arménie Orientale, ainsi qu'avec la Représentation permanente de l'Arménie Orientale auprès de l'UNESCO, le « Centre de recherche sur le patrimoine historique et culturel » a préparé la candidature et l'a présentée. 

La candidature passée par les différents niveaux de la convention a été approuvée par le secrétariat, après quoi elle a été inscrite à l'ordre du jour de la session de décembre du Comité. La durée du projet est de 15 mois.

En 1995, l'ensemble de monuments « Complexes monastiques du Grand Désert de Tatev et des Gorges de la rivière Vorotan » a été inscrit sur la liste préliminaire des sites du patrimoine mondial de l'UNESCO. La subvention approuvée créera simultanément toutes les conditions nécessaires pour inclure le groupe de monuments dans la liste principale, qui est également incluse dans les plans à venir.

Vous pouvez en apprendre davantage sur le sujet dans la vidéo publiée par Krikgor Amirzayan.