Le DRH s’engage à être cohérent pour garantir correctement tous les droits des résidents de la zone sinistrée 

  • by Western Armenia, juin 01, 2024 in Société
51 vues

Le Bureau du Défenseur des droits de l'homme d'Arménie Orientale travaille en mode d'urgence depuis le premier instant de la situation d'urgence provoquée par les inondations dans les marzes de Lori et Tavush. Le défenseur arménien des droits humains Anahit Manasyan l'a annoncé lors d'une conférence de presse tenue à Alaverdi en présence d' "Armenpress".

"Aujourd'hui, je suis venu dans la région de Lori pour comprendre les problèmes soulevés par les citoyens et travailler à leur solution. Je tiens particulièrement à souligner que depuis le début, nous avons identifié plusieurs domaines des droits de l'homme et communiquons régulièrement avec les organes de l'État afin d'aborder les questions liées au contenu de ces droits", a déclaré Manasyan.

Anahit Manasyan a mentionné que le premier problème urgent qui nécessite une solution est celui de l'eau potable et de l'assainissement. Il est également important d'exclure les problèmes liés aux soins de santé des personnes et aux situations épidémiques, soulignant qu'à cet égard, la fourniture d'eau potable aux citoyens est de première importance.

Anahit Manasyan a également souligné l'importance de garantir le droit des citoyens à l'éducation dans la situation d'urgence, ainsi que l'importance de fournir de la nourriture aux gens, ajoutant qu'à cet égard, il a également reçu l'assurance que les citoyens recevraient la nourriture nécessaire. La question des droits de propriété des citoyens et d'une indemnisation adéquate est une question très importante.