Le Patriarcat arménien de Jérusalem exige une réponse du gouvernement israélien concernant les expulsions initiées par la police 

  • by Western Armenia, avril 04, 2024 in Société
183 vues

La police israélienne a lancé une expulsion illégale du domaine « Jardin des vaches » du Patriarcat arménien de Jérusalem vers 11 heures le 3 avril, détruisant les biens du Patriarcat arménien de Jérusalem et attaquant le clergé et les Arméniens locaux. L'ambassadeur du Patriarcat arménien de Jérusalem, Agan Gogchyan, en a informé sur sa page Facebook. "L'expulsion a été menée par un officier nommé Asaf Harel.

Lorsqu'il a été demandé au groupe d'officiers de soumettre une autorisation pour déplacer, expulser et détruire de force les biens du clergé arménien et des Arméniens locaux, ils n'ont présenté aucun privilège ni ordonnance du tribunal et ont continué à protéger et à soutenir les représentants des Jardins de Xana dans la destruction la propriété du Patriarcat arménien. En essayant d'arrêter les activités illégales, plusieurs policiers ont déclaré à plusieurs reprises qu'ils étaient venus avec un permis, mais ils n'ont pas du tout présenté ledit permis et ont dit. "Nous sommes ici pour protéger les droits des travailleurs des jardins de Xana."

Le Patriarcat arménien de Jérusalem est l'un des Gardiens de la Terre Sainte et supervise l'un des quatre districts de Jérusalem. Nous attendons une procédure régulière, comme cela aurait été le cas pour tout le monde à Jérusalem, et nous exigeons des réponses de la police israélienne et du gouvernement israélien sur leur implication dans les événements d'aujourd'hui", indique le communiqué.

Le diplomate du Patriarcat arménien de Jérusalem a également noté qu'il est incontestable que les provocations d'aujourd'hui sont des tentatives visant à créer un précédent contre le quartier arménien et ses terres légales. "Nous devons continuer à rester fermes sur nos positions et nous devons attirer l'attention des chrétiens du monde entier sur ces attaques sans fin contre la paisible communauté chrétienne arménienne", a-t-il souligné.