Les Arméniens convertis à l’islam

  • by Western Armenia, mars 21, 2024 in Société
30 vues

La télévision d'Arménie Occidentale continue de vous présenter l'histoire de "La tribu arménienne Varto".

Siyament Yaghbasan, chef de la tribu Varto, avait 13 enfants, qui se trouvaient dans une situation difficile après le décès de son épouse Delal. De plus, comme nous l'avons mentionné dans les articles précédents, la tribu Varto était extrêmement religieux, même les enfants portaient souvent des noms trouvés dans le Livre Saint, et l'offre du religieux arménien concernant l'éducation des enfants était acceptée avec beaucoup d'amour. Le chef de tribu Yaghbasan a été le premier à donner l'exemple à ses compatriotes et a accepté d'envoyer la fillette de 9 ans, Rakel, à Bolis (Constantinople).

D'autres membres de la tribu ont suivi cet exemple et environ 25 enfants parlant le kurde ont été envoyés à l'orphelinat arménien de Tuzla. Rakel, la jeune fille partie à Bolis pour apprendre sa langue maternelle et retourner à ses racines, deviendra plus tard l'épouse de Hrant Dink.

À l'orphelinat, les enfants de la tribu Varto reçoivent une éducation complète. Cependant, au début, une atmosphère de séparation et d'éloignement s'est formée entre eux et les autres enfants arméniens de l'orphelinat, ce qui, bien sûr, était également lié à leurs différences culturelles 

 Après avoir terminé leurs études à l'orphelinat, les 25 enfants de la tribu Varto ne veulent pas retourner au village et la tribu dirigée par le chef de la tribu Siyament, décida de s'installer à Bolis. Les affrontements continus entre les Arméniens de la tribu Varto dont les terres ont été confisquées et les Kurdes, ainsi que les conditions défavorables à la préservation de l'identité nationale et religieuse, ont également joué un rôle important dans cette affaire. 

Ainsi, en 1978, un groupe d'environ 500 personnes de la tribu Varto, s'installe à Bolis. La communauté arménienne les soutient et, grâce aux efforts du Patriarcat et des hommes d’affaires arméniens, ils trouvent du travail. Il est à noter que même à Constantinople, la tribu Varto ne change pas les coutumes intra-tribales, y compris les mariages internes. Cela s'exprime également lorsque Hrant Dink exprime son désir d'épouser Raquel, qu'il connaît depuis l'orphelinat. Les jeunes hommes de la tribu Varto menacent Dink et lui demandent d'abandonner cette idée. La question n’a été réglée qu’avec l’intervention du patriarche arménien de l’époque, Shnorhk Galustian. Il veut personnellement la main de la jeune fille du chef tribal Siyament, et l’arménien religieux n’a pas pu refuser la demarche du haut ecclésiastique.

Au début des années 1980, l'atmosphère d'hostilité et de persécution contre les autochtones s'est réchauffée, plus prononcée contre les Arméniens, également en relation avec les actions de l'ASALA. La vague de persécution qui s'intensifie de jour en jour obligea la tribu Varto, comme d'autres Arméniens, à réfléchir à nouveau à la nécessité de préserver leur existence. 

Finalement, le chef Siyament Yaghbasan décide que la tribu devrait déménager en Belgique, et la décision du chef était contraignante pour tout le monde. Il est remarquable que même en Europe, ils aient conservé les coutumes tribales.