Les centres éducatifs de l’Arménie Occidentale. Le Collège central de Constantinople

  • by Ashkhen Virabyan, février 22, 2023 in Société
139 vues

En novembre 1999, conformément à la décision de l’UNESCO, le 21 février a été adopté comme Journée de la langue maternelle. Comme nous le savons, la langue maternelle de l’Arménie Occidentale est l’arménien occidental. 

Malheureusement, aujourd’hui, il n’y a presque pas d’écoles et d’établissements d’enseignement supérieur arméniens dans notre patrie occupée. En commémoration de ce jour, nous nous référons au Collège central de Constantinople, encore préservé, qui est un établissement d’enseignement supérieur et a été fondé en 1886, dans le district de Galatio, par les efforts du patriarche Nerses Varzhapetyan et des principaux représentants de l’intelligentsia arménienne. 

Le but de l’établissement d’enseignement était de fournir aux étudiants une éducation arménienne et de former des enseignants pour les écoles arméniennes. Les diplômés ont reçu le droit de poursuivre leurs études dans les universités des pays européens (en particulier la France et la Suisse). Le premier directeur fut Minas Cheraz (1886-1889).

Une école maternelle a été créée à côté, où les jeunes des provinces recevaient une éducation gratuite et se préparaient à entrer au collège. En 1929, le Collège central a été rebaptisée le Lycée Central Manasarian.

En 1947, un syndicat étudiant du Collège Central a été fondé, qui contribue à la cause de la préservation de la culture arménienne avec ses événements littéraires, théâtraux, musicaux, culturels et autres, et en même temps il travaille pour soutenir matériellement et moralement le Collège Central.

Après le retour de la patrie occupée, la République d’Arménie Occidentale célébrera la Journée de la langue maternelle sur l’ensemble de son territoire.