Les sauveteurs internationaux sont contraints de quitter la zone sinistrée, c’est le chaos à Alexandrette, le risque d’épidémie augmente

  • by Western Armenia, février 17, 2023 in Société
105 vues

Bien que les opérations de recherche et de sauvetage soient toujours en cours, les équipes de secours ont été contraintes de quitter l’Arménie Occidentale, écrit le site Internet de Deutsche Welle dans son rapport détaillé. La raison n’est pas seulement la disparition de la possibilité de retrouver des personnes entières, mais aussi l’attitude agressive envers les sauveteurs.

On apprend que les sauveteurs autrichiens et allemands ont dû arrêter les travaux à Alexandrette (Hatay) en raison de l’agressivité croissante de la population, des escarmouches entre groupes armés locaux et des cas de cadavres. 40 sauveteurs israéliens ont dû quitter la zone sinistrée en raison d’une menace claire et directe pesant sur eux.

Dans la ville de Marash, où environ 10 000 personnes sont mortes, la colère gronde contre les autorités turques, notamment en raison de la décision d’enterrer les victimes dans des fosses communes dès que possible.

L’Arménie Occidentale enregistre que le gouvernement turc n’est pas en mesure d’organiser correctement le processus post-séisme, laissant les gens dans un état d’impuissance. L’une des raisons de l’inaction du gouvernement turc est que le tremblement de terre a eu lieu sur le territoire de l’Arménie Occidentale occupée, principalement couvrant les régions peuplées d’Arméniens. 

En raison de l’occupation, les dirigeants de l’Arménie Occidentale ne sont pas en mesure de prendre des mesures claires sur nos territoires et le gouvernement turc est resté inactif. Sous la pression de la communauté internationale, la décision arbitrale du président américain Woodrow Wilson devrait être appliquée.